AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit immobilier et rachat de prêt : la baisse des taux continue.


La baisse des taux des crédits immobiliers et rachat de prêt continue sa trajectoire descendante en Mars (0,05% par rapport à janvier).

Les taux moyens ressortent à 3,70% sur 15 ans (3,45% chez le Crédit Foncier - 3,60% chez Cetelem) et à 3,85% sur 20 ans. La baisse qui devait se stabiliser continue donc à étonner le marché de l'immobilier et du rachat de crédit.

Et pour accélérer encore plus la prise de crédits par les consommateurs, certains réseaux n'hésitent pas à surenchérir avec comme exemple -0,10% en dessus du taux généralement remarqué chez BNP Paribas. La concurrence fait donc baisser les taux.

Les prévisions qui avaient été envisagées pour février et mars se renouvellent pour les prochains mois : les taux devraient donc se stabiliser.

Pour les foyers français, de telles baisses sont bénéfiques : pour un emprunt de 150 000 euros sur 20 ans, les mensualités passaient déjà de 1 023EUR à 905EUR en octobre 2008 (avec un taux moyen alors à 5,40 %) Aujourd'hui, le coût total du crédit est passé de 95 610 euros en octobre 2008 à 67 200 euros en janvier 2010 : une aubaine financière qui peut vraiment donner envie d'investir dans la pierre ou de réaliser une opération de rachat de crédit.

Certains foyers, avec de bons calculs (et un bon courtier) peuvent facilement faire un rachat de prêt et économiser jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros sur leur prêt immobilier.

Faire racheter son crédit ou renégocier le taux auprès de sa banque semble être judicieux compte tenu du niveau très bas des taux d'intérêt.



 


» Retour