AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Négocier son prêt immobilier au mieux : les réponses à 3 questions souvent posées.


Peut-on négocier la pénalité lors d'un remboursement anticipé ?

Il est important de négocier cette clause dans les meilleures conditions. Selon la loi, ces pénalités (indemnités de remboursement anticipé ou IRA) s'élèvent au plus à 3% du capital restant dû et ne peuvent dépasser 6 mois d'intérêts des sommes remboursées au taux moyen du prêt.

Si elles étaient négociables à 1,5% il y a deux ans, aujourd'hui il est difficile d'arriver à ce niveau.

Notez que des indemnités de remboursement anticipé importantes risqueraient de compromettre une opportunité de rachat prêt immobilier dans un futur proche.

Faut-il renégocier un taux variable pour un taux fixe ?

D'après de nombreux analystes, les taux variables actuellement bas devraient remonter dans le courant de 2010. Il peut donc s'avérer prudent de convertir un taux variable en taux fixe afin d'assurer une mensualité stable.

Ou prendre son assurance de prêt immobilier ?

Quant à la possibilité de prendre une assurance extérieure à la société qui octroie un crédit immobilier sans se voir refuser le crédit, la réponse est simple :

À partir du 1er janvier 2010, un banquier sera obligé d'accepter une autre assurance emprunteur que la sienne, à condition que celle-ci propose la même couverture. Prendre ou non l'assurance de la banque rentrera dans les critères de négociation du taux.


Pour faire votre demande de rachat de crédit sans engagement, cliquez ici.


 


» Retour