AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Quelles garanties sont demandées par la banque pour un rachat de crédit ?


Racheter un ou des prêts est une opération généralement risquée pour l'établissement préteur car lorsqu'un emprunteur demande un rachat de crédit, c'est bien souvent parce qu'il a des difficultés à rembourser ses mensualités actuelles : sa situation financière n'est pas totalement saine.

Par conséquent, la banque qui rachète les prêts demande un certain nombre de garanties pour se protéger d'un risque de faillite : l'impossibilité pour l'emprunteur de faire face à ses mensualités.

La garantie demandée la plus fréquente est un bien immobilier : une résidence principale ou secondaire, voire même un bien mis en location. Dans ce cas présent, on parle d'hypothèque conventionnelle : l'établissement de crédit se payera sur cette hypothèque si l'emprunteur n'honore plus ses échéances. Remarque : le bien en question peut appartenir à un tiers, un membre de sa famille par exemple.

Afin de garantir sa créance, l'établissement prêteur peut aussi être d'accord pour qu'une personne physique ou qu'une société se porte caution. Ce type de garantie est généralement moins onéreux que l'hypothèque conventionnelle.

Une assurance à souscrire est aussi une garantie exigée.
Le prêteur cherche à couvrir tous les risques d'impayés : impossibilité de rembourser, incapacité totale ou décès, ce dernier doit lui aussi parer toutes les éventualités.

Dans le cas où l'emprunteur ne possède pas de biens immobiliers et qu'aucune personne physique ou sociale (société) ne peut se porter caution, mieux vaut pouvoir montrer à l'établissement prêteur une solide crédibilité financière : salaire fixe, aucun fichage à la Banque de France, train de vie régulier, analyse des relevés de compte etc. Le tout est étudié à la loupe par la société qui octroiera le rachat de prêts.

Un rachat de prêt n'est pas à prendre à la légère. Il faut prévoir (quand on le peut) toutes les éventualités comme des difficultés de remboursement avant même de contracter un crédit.




 


» Retour