AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Candidats à la propriété immobilière, à vos marques...


Le 6 décembre 2012 - Par Guy Matriat
--

C'est l'occasion de profiter d'une baisse historique du taux du crédit immobilier qui a atteint le chiffre moyen de 3,3% sur une durée de 15 ans, de 3,7% sur 20 ans et d'un peu plus de 4% sur 25 ans hors assurance crédit. Les niveaux plancher d'octobre 2010 sont enfoncés.

De plus, il faut noter que ces taux se situent avant négociation, ce qui laisse à penser que les emprunteurs devraient pouvoir obtenir encore de meilleures conditions. Sans compter que les marchés très calmes actuellement ne laissent pas envisager de hausse prochaine.

Le rapport de cause à effet joue à plein dans un sens : l'atonie des marchés du crédit immobilier entraîne une baisse des taux du crédit, mais cette baisse aurait dû inciter à une plus forte demande, ce qui n'est pas le cas encore.

Ce qui augmente, et c'est tout à fait compréhensible, c'est la demande de renégociation des crédits en cours.

La baisse des transactions immobilières pourrait atteindre 20 % cette année, selon les calculs de la Fédération Nationale de l'Immobilier, la FNAIM. La situation est paradoxale lorsque l'on observe que, dans beaucoup de villes de la métropole, le prix du mètre carré demeure particulièrement élevé.

 


» Retour