AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

La crise des « subprimes », crise bancaire à ses débuts, est devenue une crise financière mondiale...


La crise des « subprimes », crise bancaire à ses débuts, est devenue une crise financière mondiale. Notre économie ne pourra pas passer au travers de ce séisme. Quelles seront les conséquences sur notre quotidien ?

Mais reprenons depuis le début. Le marché des « subprimes » est constitué de prêts hypothécaires immobiliers, de cartes de crédit, de locations de voitures et d'autres prêts à risque. Ce type de crédit est accordé à une clientèle peu solvable.

Ainsi, les emprunteurs, aux Etats-Unis, pouvaient souscrire un crédit immobilier, avec un taux d'intérêt révisable, majoré d'une prime de risque, le fameux subprime ! Les premières années de ce crédit étaient à taux d'intérêt fixe, qui devenait ensuite variable. Tout se passait bien jusqu'à une hausse du taux directeur de la réserve fédérale des Etats Unis entre 2004 et 2006, combinée à une chute du prix de l'immobilier d'environ 20% les mois précédents la crise, et surtout, une mauvaise gestion des risques de la part des établissements bancaires !

Pour les emprunteurs, le prix de leurs mensualités a augmenté en flèche, pendant que le prix de leur bien immobilier a diminué. Il est devenu de plus en plus difficile aux emprunteurs de rembourser leur crédit, et les établissements de crédits ne pouvaient plus récupérer leurs mises en revendant le bien immobilier, via l'hypothèque, la valeur du bien étant devenu inférieur à celle du crédit qu'il devait garantir.

La spirale a commencé ainsi.

Aujourd'hui le constat est clair. Même si le système bancaire français s'en sort plutôt bien, il y aura des conséquences sur notre économie réelle.

Le financement des banques va devenir de plus en plus difficile et elles vont devoir limiter leur prise de risque. Le crédit va donc être limité, et ne sera accordé qu'aux professionnels et particuliers les plus solvables.

Le ralentissement économique a déjà commencé, et les experts annoncent qu'il en sera ainsi jusqu'en 2009.

 


» Retour