AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


Le 12 novembre 2012 - Par Guy Matriat
--

La baisse des taux de crédits immobiliers, depuis le mois dernier, avantage les nouveaux
emprunteurs mais les propriétaires qui ont un crédit immobilier en cours, donc déjà négocié
à un taux plus élevé, se tournent tout naturellement vers une possibilité qui leur est offerte :
la renégociation de leur crédit.

Cette renégociation peut se faire auprès du même établissement bancaire ou d'un autre
établissement.

Mais il faut tenir compte de certaines contraintes inhérentes à cette opération de
renégociation.

La durée de remboursement écoulée doit être inférieure à la durée de remboursement
restante, car la majorité des intérêts a été versée durant les premières années du crédit.

Le montant du prêt restant dû ne doit pas être inférieur à 50 000 euros.

La différence entre le taux du crédit à écouler et celui du nouveau prêt doit être égale ou
supérieure à 1 point.

La renégociation va commencer par une consultation auprès de votre banque pour tenter d'obtenir une réduction du taux. La tentative est rarement couronnée de succès pour un particulier. Si c'est le cas, vous pouvez demander à un autre établissement de crédit de bénéficier de la formule du rachat de crédit à un taux plus faible.

Avec ce nouveau prêt, vous pourrez rembourser la première banque en tenant compte du fait que les frais de remboursement anticipé peuvent avoisiner les 4% d'une part et que la souscription à de nouvelles garanties peut coûter jusqu'à 2% du capital dû.


 


» Retour