AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

12 octobre 2010 - Par Yves Rousseau


Faire racheter un ou plusieurs prêts a un objectif clair: faire des économies.

En regroupant vos crédits à un meilleur taux, vous pourrez faire abaisser le cout de vos prêts et par donc faire des économies de quelques milliers d'euros dans le cas d'un prêt immobilier.

Mais attention, ce n'est pas systématiquement le cas. Il est impératif de faire des simulations pour affirmer le bien fondé économique de cette opération de rachat de prêt.

Des calculs sont donc à faire et le taux plus bas qui est proposé par la banque ne doit pas être le seul facteur à prendre en compte avant de se lancer dans une opération de rachat de crédits.

En premier lieu, pour que l'opération de rachat de crédit soit avantageuse, la différence de taux entre le taux actuellement en cours et le taux du nouveau prêt doit être au minimum de 1% voire 1,2 %.

De plus, lors de renégociation, peuvent apparaître des frais de pénalités sur le capital restant dû (En général, elles correspondent à 6 mois d'intérêts, et ne peuvent pas dépasser 3 % du dit capital restant dû), des coûts sur les changements de garanties dans la nouvelle banque (de 1 à 2% du capital) et parfois des frais de dossier.

Enfin, il est impératif de savoir ou vous êtes positionnés sur votre échéancier de remboursement. En général, si vous avez dépassé le premier tiers (exemple, 4 ans sur un prêt de 12 ans), alors il ne sera pas intéressant de réaliser cette opération de rachat de crédit.

Négocier, calculer et comparer sont donc de mise si une personne s'emploie à changer de mode de crédit. Conseils évidents à suivre pour mieux réussir son ou ses rachats de prêts.

 


» Retour