AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Parler de lundi noir rappelle de mauvais souvenirs, que pour la plupart nous n'avons pas connu, le crash de 1929.


Parler de lundi noir rappelle de mauvais souvenirs, que pour la plupart nous n'avons pas connu, le crash de 1929.

Nous n'en sommes pas là. Heureusement, les gouvernements ont pris la sage décision d'intervenir en injectant de l'argent sur les marchés financiers, contrairement à 1929.

Mais quand même, la chute des bourses hier a été vertigineuse, le CAC 40 n'ayant jamais atteint un niveau aussi bas de toute son histoire. La spirale a commencé et ne s'arrête pas.

Les épargnants et investisseurs n'ont plus confiance, ils vendent. Les banques n'ont plus de liquidités, et font faillite. Certaines tirent leur épingle du jeu, comme BNP Paribas, qui a racheté hier la banque belge, Fortis.

L'impact sur notre économie commence. Hier licenciements au Crédit Agricole, aujourd'hui chez eBay. Le ralentissement économique est évident, tous les économistes en parlent, le chômage va donc augmenter et la consommation baisser. A leur tour, les investissements et les crédits vont baisser... Une récession commence comme cela.

Pourtant nous ne devrions pas perdre confiance dans les marchés financiers, car contrairement à 1929, tous les gouvernements sont présents et interviennent. Ils protègent les épargnants, pensant même aujourd'hui à relever à 100 000 euros le montant de la garantie bancaire dans la zone euro (Les Echos, 7 octobre 2008).

L'économie ralentit, oui, mais va reprendre. La bourse aussi. Elle est ainsi faite, elle monte et
elle descend. Aujourd'hui elle descend, elle remontera donc obligatoirement.

Ne cédons pas à la panique, qui ne fait qu'aggraver la situation. Nos banques n'ont pas joué avec les subprimes, elles sont toujours là et bien là. Attendons juste que la tempête se calme.



 


» Retour