AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les banques ne baissent pas les taux des prêts immobiliers par contre elles resserrent leurs conditions d'octroi du crédit.


12 septembre 2011 - Par Yves Rousseau
--

Le rendement des obligations assimilables du Trésor (OAT) a baissé en deux mois, entre la fin du mois de juin 2011 et celle du mois d'août, du taux de 3,40% à celui de 2,84%, ce qui aurait dû logiquement entraîner une baisse des taux du crédit des banques.

Ce n'est pas ce qui s'est passé.

Les taux du crédit n'ont pratiquement pas bougé et l'on retrouve un 4,05% sur 15 ans, un 4,30% sur 20 ans et un 4,45% sur 25 ans.

Cela demandait une explication et c'est Maël Bernier, directrice de la communication chez Empruntis, qui l'a donnée: « la crise des liquidités qui a secoué les marchés financiers a entrainé une méfiance entre les établissements bancaires qui sont donc peu enclins à se prêter de l'argent entre eux ».

Les taux variables subissent le même sort.

D'autre part, on note que les banques resserrent leurs conditions d'octroi du crédit.

Par voie de conséquence, les taux appliqués par les organismes de crédit spécialisés dans le regroupement et le rachat des crédits ne varient pas eux non plus.

C'est l'un des effets d'une situation économique et financière instable.

 


» Retour