AccueilRachat de prêtSurendettementRegroupement de créditRachat de prêt immobilier
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Prêts immobiliers et rachat de prêt : les taux d'intérêts continuent de baisser en 2010.


Historiquement bas: on constate des TEG de 3.75% sur du crédit immobilier sur 15 ans et 3.90% sur 20 ans. La tendance à la baisse se généralise pour ce premier semestre 2010 mais ne s'arrête pas.

En février, il était question d'un ralentissement de la baisse. Cela se confirme mais ralentissement ne veut pas dire gel de la baisse : les taux continuent de chuter.

Et c'est surtout le cas pour les courtes durées d'emprunt (7, 10 et 15 ans), avec des baisses remarquées entre 0,05% et 0,15% sur un prêt immobilier ou un rachat de prêt.

Exemple : un particulier qui emprunte 200.000 euros sur 20 ans gagne 39.253 euros sur l'ensemble de l'opération s'il la réalise maintenant (avec un taux hors assurance à 3,90%) par rapport à octobre 2008 (taux à 5,40% - hors assurance).

Historique est bien le mot. Cela pourrait donner des idées à certains emprunteurs qui profiteraient des ces taux planchers pour des rachats de prêts et renégocier la globalité de leurs crédits à la baisse.

De 1 à 1.5 point de différence, c'est aussi le bon moment pour financer un nouveau projet immobilier dans de très bonnes conditions. Au moins jusqu'à la fin du premier trimestre 2010.

Remarque sur le taux à long terme : l'OAT 10 ans, utilisé comme référence pour les crédits immobiliers, a beaucoup baissé depuis une dizaine d'année (il était à + de 9% en 1991, aujourd'hui, il tourne autour de 3.59%).

Et si la tendance est au taux fixe pour un crédit immobilier ou un rachat de prêt (puisque le marché a baissé et les taux des crédits immobiliers sont au plus bas), prendre un taux variable peut être intéressant sur une courte durée. Sur le long terme, cela est moins sur car le taux de longue durée pourrait remonter dans la deuxième moitié de l'année.

 


» Retour